Crédit immobilier PTZ +


Illustration de : Crédit immobilier
Notation du dispositif
Réduction impôt
Préparer sa retraite
Transmettre son patrimoine
Diversifier son épargne


Bien comprendre, pour mieux choisir son crédit

  • Le PTZ+ a un taux d'intérêt de 0%
  • Le montant Prêt à Taux Zéro Plus dépend de la zone
  • Ce prêt est destiné aux primo-accédants
  • Utilisez notre simulateur gratuit de crédit immobilier


PTZ +

Le PTZ + est un prêt qui permet de compléter un crédit immobilier

  • Le Prêt à Taux Zéro Plus est un prêt créé en 2011 afin d’encourager les ménages à acheter un bien immobilier. On parle plus simplement de PTZ.
  • Il s’agit d’un prêt sans intérêt, accordé sous certaines conditions, qui permet de compléter un crédit immobilier.
  • Ainsi, si vous tenez compte de ce prêt, vous pouvez faire une demande de crédit immobilier pour un montant inférieur.

Remarque : Il existe d’autres types de prêt avantageux qui permettent de réduire le montant du crédit immobilier. On pourrait citer le « Prêt Paris Logement 0% », qui permet aux parisiens achetant leur résidence principale à Paris de bénéficier d’un crédit à taux zéro. Il existe également un prêt réservé aux fonctionnaires. Ces prêts peuvent être cumulés avec le PTZ.


Le montant du PTZ est limité par des plafonds

Les plafonds du PTZ varient selon la zone géographique.

  • Il existe différents règles qui permettent de limiter le montant maximum du PTZ.
  • Tout d’abord, ce montant dépend de la situation géographique du bien. 4 zones ont été définies et des plafonds différents sont appliqués.
  • La zone géographique correspond à la taille de la ville où se trouve le bien immobilier.
Zone Villes concernées
Zone A Paris et petite couronne, Côte d’Azur
Zone B1 Villes de plus de 250 000 habitants, banlieue proche IDF, DOM, Corse
Zone B2 Villes de plus de 50 000 habitants, banlieue lointaine IDF
Zone C Reste du territoire

Le montant de l'investissement immobilier est limité pour obtenir un PTZ

  • Le PTZ se calcule en fonction du montant total de l'investissement immobilier, représentant un pourcentage maximum défini.
  • Mais ce montant total est plafonné et il évolue en fonction du nombre d’occupants et de la zone géographique.
  • Les plafonds diffèrent également dans le cas d’un logement neuf ou d’un logement ancien.

Plafond de l'investissement immobilier pour une demande de PTZ pour un logement neuf :

Nombre d’occupants Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 156 000 € 117 000 € 86 000 € 79 000 €
2 218 000 € 164 000 € 120 000 € 111 000 €
3 265 000 € 199 000 € 146 000 € 134 000 €
4 312 000 € 234 000 € 172 000 € 158 000 €
5+ 359 000 € 269 000 € 198 000 € 182 000 €

Plafond de l'investissement immobilier pour une demande de PTZ pour un logement ancien (logement social uniquement) :

Nombre d’occupants Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 124 000 € 93 000 € 86 000 € 79 000 €
2 174 000 € 130 000 € 120 000 € 111 000 €
3 211 000 € 158 000 € 146 000 € 134 000 €
4 248 000 € 186 000 € 172 000 € 158 000 €
5+ 285 000 € 214 000 € 198 000 € 182 000 €

La quotité du PTZ par rapport à l'investissement immobilier dépend de la consommation énergétique du bâtiment.

La quotité désigne la part que représente le prêt par rapport au montant de l'investissement immobilier.

  • Si le logement est neuf ou s’il est ancien, ou s’il s’agit d’un Bâtiment Basse Consommation (BBC) ou non, la quotité maximale du PTZ ne sera pas la même.
  • Ce plafond est exprimé en pourcentage du montant total de l'investissement immobilier.
  • Globalement, le PTZ peut représenter entre 10% et 38% du montant de l'investissement immobilier, selon le plafond applicable.
Performance énergétique du bâtiment Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
Logement neuf BBC 38% 33% 29% 24%
Non BBC 26% 21% 16% 14%
Logement ancien BBC et non BBC 10%

Pour profiter du PTZ vous devez remplir certaines conditions d’obtention

Le PTZ n’est pas disponible pour tout le monde et pour tous les types d’investissement immobilier.

  • Vous devez respecter des conditions pour être éligible à ce prêt avantageux.
  • Tout d’abord, ce prêt s’adresse uniquement aux primo-accédants, c'est-à-dire aux personnes qui deviennent propriétaires pour la première fois. Cependant, si vous n’êtes pas propriétaire de votre résidence principale depuis plus de deux ans, vous pouvez faire une demande de PTZ.
  • De plus, le PTZ est destiné à un investissement immobilier dans un logement neuf. Il est possible pour un investissement immobilier dans un logement ancien à condition soit qu’il s’agisse d’un logement HLM dont le prix est 35% inférieur au prix évalué, soit qu’il s’agisse d’un logement ancien où d’importants travaux de rénovation sont prévus (le logement est alors assimilé neuf).
  • Le bien doit constituer la résidence principale de l’emprunteur.
  • Enfin, un plafond de ressources est fixé pour limiter les demandes de PTZ aux personnes en ayant le plus besoin.

Plafonds de ressources pour obtenir un PTZ :

Nombre d'occupants du logement Zone A Zone B1 Zone B2 et Zone C
1 43 500 € 30 500 € 26 500 €
2 60 900 € 42 700 € 37 100 €
3 73 950 € 51 850 € 45 050 €
4 87 000 € 61 000 € 53 000 €
5 100 050 € 70 150 € 60 950 €
6 113 100 € 79 300 € 68 900 €
7 126 150 € 88 450 € 76 850 €
8+ 139 200 € 97 600 € 84 800 €

Le remboursement du PTZ s’adapte à la composition de votre foyer et à vos revenus

Le remboursement du PTZ est fixé en fonction de plusieurs critères.

Tout d’abord, la composition du ménage joue un rôle clé puisqu’elle définit un coefficient familial qui impact directement la durée de remboursement du prêt.

Voici les différents coefficients familiaux en fonction du nombre de personnes dans le foyer applicables pour un PTZ :

Nombre de personnes dans le foyer Coefficient familial
1 1
2 1.4
3 1.7
4 2
5 2.3
6 2.6
7 2.9
8+ 3.2

6 profils de durée de remboursement sont définis en fonction de plusieurs critères.

  • En fonction de la zone géographique, de vos revenus fiscaux ou du montant de l'investissement immobilier, et du coefficient familial, on a définit 6 profils correspondants à une durée de remboursement.
  • En multipliant le coefficient familial par les revenus fiscaux ou le montant du bien immobilier (on prend le montant le plus élevé), on détermine un quotient familial.
  • Ce quotient familial donne lieu à 6 profils, qui indiquent une durée de remboursement, allant de 8 ans pour le premier profil à 25 ans pour le sixième profil.
  • De plus, s’il s’agit d’un logement HLM les profils ne sont pas les mêmes que pour un logement neuf.

Pour un logement neuf :

Numéro de profil Quotient familial Date de remboursement
Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 = 23 000 = 18 000 = 14 000 = 11 500 25 ans
2 = 25 500 = 19 500 = 15 000 = 13 000 23 ans
3 = 28 500 = 21 500 = 16 500 = 14 000 20 ans
4 = 31 000 = 23 500 = 18 000 = 15 000 16 ans
5 = 36 000 = 26 000 = 20 000 = 18 500 12 ans
6 = 43 500 = 30 500 = 26 500 = 26 500 8 ans

Pour un logement ancien (logement social uniquement) :

Numéro de profil Quotient familial Date de remboursement
Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 = 20 500 = 16 000 = 12 500 = 11 500 25 ans
2 = 23 000 = 18 000 = 14 000 = 13 000 23 ans
3 = 25 500 = 19 500 = 15 000 = 14 000 20 ans
4 = 28 500 = 21 500 = 16 500 = 15 000 16 ans
5 = 31 000 = 23 500 = 18 000 = 16 500 12 ans
6 = 43 500 = 30 500 = 26 500 = 26 500 8 ans

Vous pouvez opter pour un remboursement différé du PTZ.

  • Il est possible d’effectuer un remboursement différé du PTZ. Dans ce cas, une première période est fixée, où l’emprunteur remboursera une partie du prêt, et une seconde période assure le remboursement du montant restant dû.
  • Ainsi, si vous cumulez plusieurs emprunts, vous pouvez rembourser en priorité les autres crédits, et vous concentrer sur le PTZ dans un second temps.
  • Il faut savoir que la période de différé ne doit pas être supérieure à la durée la plus longue d’un autre prêt concerné par cet investissement immobilier.
  • Enfin, après cette période de différé, le remboursement doit se faire intégralement dans la limite de 2 ans.


L'actualité de la défiscalisation

Vous avez des questions ?