Loi Malraux Pourquoi investir ?


Illustration de : Loi Malraux
Notation du dispositif
Réduction impôt
Préparer sa retraite
Transmettre son patrimoine
Diversifier son épargne


Profitez d'une réduction d'impôt tout en vous constituant un patrimoine

  • La Loi Malraux offre réduction d'impôt rapide et importante
  • Obtenez des revenus supplémentaires grâce à la location
  • Un atout considérable pour se forger un patrimoine immobilier
  • Simulez votre réduction d'impôt Malraux, c'est gratuit


Pourquoi investir ?

Quels sont les contribuables concernés par la réduction d'impôt de la loi Malraux ?

Les personnes qui peuvent bénéficier de la réduction d’impôt de la loi Malraux sont :

  • Les personnes physiques domiciliées fiscalement en France.

    Plus particulièrement, la loi Malraux s'adresse aux :

    • Contribuables soumis aux tranches marginales d’imposition les plus élevés : 30% ou 41%.
    • Propriétaires d’un bien classé, nécessitant une restauration.
  • Les personnes physiques imposées dans les catégories des revenus fonciers pour les revenus provenant de la location d’immeubles (les personnes dont les biens figurent à l’actif d’une entreprise à l’IR, sont exclus même s’ils sont loués nus).
  • Les associés de sociétés non soumises à l’IS.

Pourquoi faire des travaux et profiter de la réduction d'impôt de la loi Malraux ?

L'investissement immobilier en loi Malraux est un bon moyen pour :

  • Réduire fortement et rapidement ses impôts sur le revenu;
  • Se constituer un patrimoine immobilier et diversifier les types de placement financier;
  • Préparer sa retraite en ayant des revenus complémentaires.

Quels sont les pièges à éviter pour un investissement immobilier en loi Malraux ?

Il est primordial de bien connaître la valeur locative du bien immobilier avant d’entamer des travaux de rénovation en loi Malraux.

Si les loyers sont trop bas, l’investissement immobilier peut ne pas être rentable.

Malgré la réduction d’impôt, les travaux de rénovation d’un bien classé sont un réel investissement. Il faut avoir une vision juste sur :

  • Les loyers que vous allez percevoir;
  • Le financement bancaire que vous pourriez obtenir;
  • La valeur du bien après l’opération (minimum 9 ans) si vous souhaitiez le vendre.

Vous devez être capable de déterminer :

  • L’effort d’épargne que vous devez avoir;
  • L’éventuel plus value de votre investissement;
  • La valeur de votre patrimoine après l’opération;
  • La rentabilité de votre investissement immobilier.

L'actualité de la défiscalisation

Vous avez des questions ?