Contrat madelin Tout savoir


Illustration de : Contrat madelin
Notation du dispositif
Réduction impôt
Préparer sa retraite
Transmettre son patrimoine
Diversifier son épargne


Épargner pour préparer sa retraite

  • Réservé aux travailleurs indépendants
  • Complément retraite par capitalisation: épargner aujourd'hui pour se constituer une rente complémentaire, disponible à l'âge de la retraite
  • Fiscalité réduite sur les versements
  • Calculez votre épargne Madelin avec notre simulateur


Tout savoir

Le contrat Madelin est un plan épargne retraite par capitalisation

Le plan épargne retraite du contrat Madelin est destiné aux travailleurs indépendants.

  • Le contrat Madelin est un plan épargne retraite par capitalisation réservé aux indépendants et qui bénéficient des mêmes conditions fiscales que celles des salariés.
  • Ce plan épargne retraite est destiné à l’ensemble des travailleurs indépendants exerçant une activité non salariée et non agricole (commerçant, artisan, gérant majoritaire ou en profession libérale, etc.).
  • Pour bénéficier du contrat Madelin, il faut être à jour des cotisations sociales dans les régimes obligatoires d’assurance vieillesse et maladie.

Remarque : le conjoint collaborateur d’un travailleur indépendant peut souscrire un contrat Madelin sous certaines conditions.


Comment fonctionne un plan épargne retraite en contrat Madelin ?

Le contrat Madelin est un plan épargne retraite proche d'un PERP.

Le contrat Madelin fonctionne selon les règles suivantes :

  • Les versements sont déductibles de votre impôt sur le revenu;
  • Vous vous constituez une épargne jusqu’à l’âge de la retraite, composée des versements et d'intérêts;
  • Le capital est reversé sous forme de rente viagère à l’échéance du contrat.

Quelles sont les particularités du contrat Madelin par rapport au PERP ?

Contrairement au PERP, le contrat Madelin :

  • Est réservé aux travailleurs indépendants;
  • Permet une réduction d'impôt supérieure à la réduction d'impôt du PERP;
  • Est plus stricte, car le souscripteur doit s’acquitter d’une cotisation annuelle minimale une fois le contrat souscrit.

L'actualité de la défiscalisation

Vous avez des questions ?