PEL / CEL Fiscalité


Illustration de : PEL / CEL
Notation du dispositif
Réduction impôt
Préparer sa retraite
Transmettre son patrimoine
Diversifier son épargne


Epargner aujourd'hui pour emprunter demain

  • Vos intérêts ne sont pas intégrés à l'impôt sur le revenu
  • La réduction d'impôt est valable pendant 12 ans
  • Possibilité de recourir au Prélèvement Forfaite Libératoire
  • Simulez votre épargne grâce au simulateur PEL


Fiscalité

Le PEL ou le CEL offrent une fiscalité avantageuse sur les intérêts générés par votre épargne

Les intérêts d'un PEL ou d'un CEL ne sont pas pris en compte dans votre impôt sur le revenu.

  • La fiscalité sur les intérêts du PEL ou du CEL est avantageuse puisque ces intérêts ne sont pas imposables.
  • En revanche, les intérêts produits sur un PEL ou un CEL sont soumis aux prélèvements sociaux : cotisations sociales générales, RDS et prélèvements de solidarité.
  • Actuellement, les prélèvements sociaux sont à peu près de l'ordre de 13,50% des intérêts. Ils sont dûs à la clôture du PEL, ou tous les ans pour le CEL.

Un PEL ouvert depuis plus de 12 ans ne permet pas de réduction d'impôt

La fiscalité peut évoluer avec le temps dans le cas d'un PEL.

  • Un PEL datant de plus de 10 ans est soumis aux prélèvements sociaux, tous les ans.
  • Un PEL ouvert depuis plus de 12 ans n’est plus exonéré d’impôts : il doit être déclaré sur votre impôt sur le revenu.
  • Les intérêts sont imposés au barème progressif ou au prélèvement forfaitaire libératoire de 19 %.
  • De plus, les prélèvements sociaux ont lieu chaque année.

Il faut alors s'interroger si le PEL est toujours rentable grâce aux intérêts générés, et ce malgré les taxes.


L'actualité de la défiscalisation

Vous avez des questions ?